Coaching
1889 vues 0 Commentaires

Particuliers

 

BAIHA Ressources Individuelles, quelle méthode pour éduquer le cavalier et son cheval?

Comment expliquer qu’en définitive, il n’existe pas de méthode dans le sens pratique du terme ?Je n’ai à proposer aucun conseil général de type grand A et petit 1, aucun « truc » infaillible censé marcher quel que soit le cas de figure, aucune recette magique…

Chaque individu, cheval ou homme, est unique.

La seule méthode qui tienne est celle de l’adaptation, de l’écoute, et de la capacité à comprendre les qualités de chacun, de manière à les mettre en valeur et à les utiliser pour bâtir une progression commune dont le plaisir ne sera pas exclu. En dehors de cela, les coups de baguette magique, les recettes de cuisine équestre font pâle figure quant aux résultats escomptés par les cavaliers.

Je suis toujours intéressé lorsque je vois un cavalier être « amoureux » de son animal.

Bien des professionnels pensent que l’amour n’a rien à faire en équitation. Je pense au contraire qu’il est indispensable, et que cet amour partagé est le ciment d’une relation durable, une motivation pour bâtir avec le cheval et non contre lui.

Un cheval qui a compris, parce qu’il ressent bien plus que l’ordre que vous lui donnez, sera votre meilleur allié. Un cheval qui est respecté dans son apprentissage (l’amour n’existe pas sans respect) est un cheval libre, qui sera généreux avec vous. Il prendra plaisir à cette relation et s’appropriera les mouvements que vous lui demandez grâce à l’état d’esprit qui s’y rapporte.

J’ai vu trop de chevaux ne pas comprendre ce qui leur était demandé, engendrant beaucoup de souffrance pour eux-mêmes et pour leurs cavaliers. Et parce qu’il faut trouver une solution, j’ai constaté qu’on remplace facilement une attitude éducative positive par un rapport de force usant, dans lequel l’homme se défend du cheval et le cheval de l’homme.

Ce rapport de force arrive sans qu’on y prenne garde et commence à s’installer dans certains détails de l’apprentissage. Mais il suffit d’une fois ou deux et c’est perdu : il rayonne et s’étend à toute la relation.La confiance à l’autre s’épuise au fur et à mesure des expériences malheureuses. La relation devient complexe, les peurs prennent le contrôle, les agressions physiques se manifestent de part et d’autre… Or bien souvent, le cavalier n’a pas commencé à monter avec cette idée en tête ! Il s’est retrouvé coincé dans cette impasse et se met à travailler non avec son cheval mais malgré lui et, à la fin, contre lui. C’est ainsi que j’ai passé une grande partie de ma vie professionnelle à réconcilier des couples malheureux !Vous verrez tout au long de nos échanges l’importance que j’accorde à l’analyse de l’ « état d’esprit » du cheval. Avant de lui demander quoi que ce soit, cette analyse est aussi importante que de s’assurer qu’il a les moyens physiques de réaliser les exercices que vous lui proposez.Alors la meilleure méthode est sans doute celle qui évite journellement les impasses, qui donne les moyens au cavalier et au cheval de marcher ensemble dans une progression harmonieuse.Comme le disait Maître Oliveira :

« A la fin de votre séance, regardez les yeux de votre cheval et faites votre propre analyse ».

Il n’y a pas besoin d’être technicien pour appliquer cette recommandation, un débutant peut dire si le cheval a l’air content ou stressé !

La seule façon que j’ai trouvée pour me permettre de passer quotidiennement ma vie avec les chevaux est de me conformer à cette citation avec la volonté de construire un art équestre équilibré en compagnie d’un ami, d’un complice et non d’un esclave.

Benjamin Aillaud

 


 

Mise au Travail/Valorisation

Pour plus de renseignement ou pour demander un devis

Contactez-nous

 


 

Je reprends confiance en moi grâce au coaching de Mr Aillaud

Je me permets de vous tenir au courant de notre évolution : que du bonheur.

Les rênes allemandes de taille poney conviennent parfaitement au travail rapproché. Après un grave accident de cheval, je reprends confiance en moi grâce au coaching de Mr Aillaud, mon cheval est travaillé régulièrement par une personne compétente, mais je reprends en charge Mon travail de cavalière. Mr Aillaud a une pédagogie rare dans notre monde équestre, mais pour moi j'applique, je travaille et nous progressons. Merci à vous (vous avez été tellement gentille lors de notre entretien téléphonique).

A bientôt pour d'autres nouvelles.

Benjamin

MERCI,
C'était une très belle aventure courte mais intense.
Et je remercie aussi les chevaux.

Un grand merci

Des gens passionnés, un personnage extra "ordinaire".
Quelle belle histoire vous m'avez raconté !
L'énergie est revenue !